Retour accueil

MOUVEMENT

mardi 3 avril 2018

La coupe est pleine ! Rassemblement le mercredi 4 avril 2018 devant la DSDEN à 14h15


MOUVEMENT

La situation particulière des REP et REP+ illustre bien la volonté d’imposer des règles inéquitables pour l’affectation des enseignant-es. Cette porte ouverte il y a quelques années par la mise en place des postes à exigences particulières et des postes à profil arrive aujourd’hui à son paroxysme : état de crise et de détresse dans les écoles concernées par le dédoublement de classes ! On ne parle plus « pédagogie » ou « action innovante » dans ces écoles depuis des semaines... on ne parle que d’injustice, de mépris et de non-reconnaissance du travail des PE qui ont choisi de s’y investir depuis de nombreuses années.

Depuis le 26 mars, le SNUipp FSU21 a demandé à être reçu par la Directrice académique afin de lui demander à nouveau de revoir les conditions de mise en place des CP et CE1 à 12 en éducation prioritaire pour la rentrée 2018. Cette demande a également été exprimée dans toutes les instances récentes (CAPD, CTSD carte scolaire).

La DASEN, en mettant d’emblée ces postes à exigences particulières considère d’une part que les équipes ne sont pas capables d’organiser en interne les répartitions des classes dédoublées, ce qu’elles faisaient jusqu’à maintenant alors que les effectifs de leurs classes atteignaient des sommets… D’autres part, elle nie le professionnalisme et l’investissement des collègues en insinuant qu’il faut un profil et des compétences particulières pour enseigner dans un CP ou CE1 dédoublé, alors que ces compétences ne sont pas nécessaires pour enseigner avec un effectif de classe « ordinaire » !

Alors que le mouvement est lancé, les verdicts des entretiens menés par les IEN tombent comme des couperets. Menés dans l’urgence et sans bienveillance, les avis donnés ont largement déstabilisé les collègues et les équipes, refusant même à certains enseignant-es de CP ou de CE1 l’accès aux classes dédoublées l’année prochaine. Et l’absurdité atteint des sommets lorsqu’on sait que le mode de désignation sur les postes de classes dédoublées expulse des collègues de ces écoles sans même parfois les en avoir informés…

La coupe est pleine.

Le SNUipp FSU21 rappelle sa complète opposition aux postes à exigences particulières et demandera de nouveau la levée de cette mesure inutile et particulièrement discriminatoire.

Nous invitons l’ensemble de la profession à venir soutenir les collègues de l’éducation prioritaire lors d’un rassemblement le mercredi 4 avril 2018 devant la DSDEN à 14h15 à l’occasion de la CAPD prévue à cette date.

Le SNUipp FSU21 épaulera tous les collègues de REP et REP+ souhaitant exprimer leur souffrance au travail suite aux conditions d’installation des classes dédoublées dans le cadre d’un dépôt sur le RSST (registre de santé et sécurité au travail).

Le SNUipp FSU21 va se mettre en contact avec les autres organisations syndicales représentatives des personnels afin d’élaborer dans le cadre syndical le plus large possible les actions à mener dans les prochains jours.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |