Retour accueil

Déclaration préalable : Classe exceptionnelle : CAPD du 3 juillet

mercredi 4 juillet 2018


Madame la Directrice académique,

Ils / elles sont aujourd’hui 50 à accéder à la classe exceptionnelle dans notre département.
Mais combien sont-ils et surtout sont-elles à exercer leur métier de façon exceptionnelle, dans leur classe au quotidien ?
Combien seront-ils et seront-elles à ne jamais même pouvoir candidater faute d’exercer des fonctions spécifiques et / ou bien trop d’atteindre le dernier échelon de la hors-classe ? En quoi sont-ils et surtout sont-elles moins méritant-es que les autres ?
Ce 3e grade, injuste et peu transparent, contingenté à 10 % du corps, est à l’opposé des revendications du SNUipp-FSU. Nous l’avons dénoncé et maintenons notre opposition à cette classe exceptionnelle.
Au contraire, notre revendication d’un avancement automatique pour toutes et tous aurait été une meilleure réponse de justice et d’équité. Il aurait permis de reconnaître l’engagement professionnel de toutes et tous au quotidien dans toutes les classes.
Ce sont ces valeurs que, depuis sa création, le SNUipp-FSU porte dans toutes les instances.

Nous terminerons par une remarque concernant la transmission plus que tardive des documents, qui met à mal notre travail de représentant-es des personnels.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |