Retour accueil

Mouvement 2019 - suite

jeudi 21 mars 2019

Un CTSD s’est tenu hier, mercredi 20 mars après-midi. A l’ordre du jour était inscrits des points relatifs au mouvement 2019.


Peu d’avancées depuis la semaine dernière : la DASEN maintient sa volonté de bouleverser les règles du mouvement, sans être en mesure encore hier de nous informer de toutes les règles qui entreront en vigueur !

Nous avons renouvelé notre opposition à ce mouvement construit sur une phase unique, avec des nominations à titre définitif sur des postes non listés explicitement.
Devant tant d’incertitudes, nous avons rappelé qu’il serait plus sage de maintenir des procédures qui garantissaient une meilleure équité et une meilleure transparence. Mais notre Directrice académique souhaite maintenir le cap du changement, faisant fi des conséquences dramatiques qu’il pourrait engendrer !

Les points discutés hier :

- Dates du mouvement : ouverture programmée du serveur le 1er avril, fermeture le 15 avril.
Malgré l’incertitude que le nouvel outil sera vraiment opérationnel dès la mise à disposition du contrôle général programmée le 1er avril, l’administration maintient son calendrier.

- Circulaire mouvement :
La présentation de la circulaire mouvement sera modifiée puisque elle sera essentiellement rédigée dans des annexes (7 annexes prévues).
Nous avons demandé que les modalités de participation soient mieux explicitées que dans le document de travail.


- Le principe :

Distinction entre les participants « volontaires » et les participants « obligatoires ».

Les participants « volontaires » sont tous les enseignants qui sont déjà nommés à titre définitif sur un poste, y compris les titulaires de zones géographiques actuels.
Les participants « obligatoires » sont tous les enseignants qui n’ont pas (ou plus) de poste à titre définitif, qui sont victimes d’une mesure de carte scolaire, qui arrivent dans le département, qui sortent de formation (stagiaires actuels) ou qui demandent une réintégration .

La directrice académique est revenue sur l’annonce de fermeture des postes des TRS (titulaires de zone géographique) qui nous avait été faite lors du groupe de travail de vendredi 15 mars. Les postes de zone géographique n’existeront plus officiellement à partir de cette année, mais la DASEN maintient tous les personnels sur ces postes ! Ils-elles ne sont donc pas considéré-es comme des participants obligatoires. Se pose alors le problème de leur affectation (s’ils participent au mouvement et n’obtiennent pas de poste précis lors du mouvement) puisque la phase des ajustements est supprimée ! L’administration n’était pas en mesure hier de nous indiquer clairement les procédures qui seront retenues... selon l’affectation actuelle, selon le domicile... ! Inadmissible ! Nous avons demandé qu’une phase d’ajustement soit programmée avec le maintien d’un listage des postes vacants pour garantir un minimum de transparence et d’équité.

Les participants « volontaires » auront la possibilité de lister jusqu’à 30 voeux, classés par ordre de priorité.
Nous avons demandé que cette limite du nombre de voeux soit étendue à 40. La DASEN argue « l’harmonisation académique » pour nous refuser cette possibilité de 10 voeux supplémentaires. Elle doit revoir la question avec ses collègues de l’Académie.

Les voeux pourront être formulés selon 3 possibilités :

  •  voeu « poste précis » (comme d’habitude)
  •  voeu « géographique » : qui sera constitué d’une zone géographique définie soit par une commune, soit par une circonscription, et couplé (éventuellement) d’un type de poste (maternelle, élémentaire, remplacement, ULIS, ...). Avec ce type de voeu, l’algorithme du nouveau logiciel pourra affecter le candidat à titre définitif sur un poste précis répondant aux critères sélectionnés.
  •  voeu « poste à exigences particulières » qui nécessitent des conditions de titre ou d’inscription sur liste d’aptitude pour être attribués à titre définitif.

Les participants « obligatoires » devront suivre cette même procédure (jusqu’à 30 voeux) mais auront l’obligation de lister au moins un « voeu large ».

Le voeu large sera constitué d’une zone infra-départementale (7 zones infra-départementales) obligatoirement combinée à un « MUG » (regroupement de postes selon 3 types : « enseignant », « remplaçant » et « ASH »). Le voeu ou les voeux large(s) seront étudiés si aucun voeu précis ou géographique ne peut être obtenu et pourront donner lieu à une affectation à titre définitif.
Si aucune affectation n’est possible au regard des postes disponibles, une affectation provisoire sera réalisée par l’algorithme en suivant un ordre déterminé des zones infra-départementales combinées aux MUG.

Tous les participants devront renvoyer leur accusé de réception signé, même sans correction, sous peine de voir leur participation au mouvement annulée !!!


- Barème mouvement
Pas de grand changement actuellement dans les éléments de barème pour le mouvement. A suivre, car d’autres départements nous ont informés de contraintes liées au logiciel qui obligeraient à modifier sérieusement le barème.
Nouveauté : bonification de 0.25 points par année de renouvellement du même 1er voeu.


Votes en CTSD :
- zones infra-départementales et postes spécifiques : CONTRE unanime
- le barème : CONTRE de FSU et UNSA, ABSTENTION de FO et SGEN

Lire la partie 1er degré de la déclaration préalable :


http://21.snuipp.fr/spip.php?article1488


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |