Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions / Mobilisations  


Le 13 juin, j’ai grève !

mercredi 5 juin 2019

Le 13 juin, premier jour de la Commission Mixte Paritaire pour l’étude de la loi Blanquer.... Mais aussi date retenue pour la CAPD MOUVEMENT... et autres points à l’ordre du jour...

MOUVEMENT : où en est-on ?


Les mobilisations du 1er degré, qui ont associé enseignant-es et parents d’élèves sur tout le territoire depuis le 19 mars dernier, ont conduit à une 1re victoire : les EPSF, qui dynamitaient purement et simplement les écoles maternelles et élémentaires, sont retirés de la Loi Blanquer, alors même que ce ministre n’écoute personne depuis deux ans.
Pour autant, d’autres articles de la loi ont été maintenus, amendés ou ajoutés, avec au final un texte qui dessine un avenir inquiétant pour l’école et ses personnels.

Et aussi :

- Le mouvement du 1er degré est saccagé dans tous les départements, compromettant gravement la rentrée dans les écoles. Nous devons dénoncer ce choix ministériel pour ce qu’il est : une méconnaissance doublée d’un profond mépris pour le 1er degré,dans la droite ligne de la destruction du paritarisme de la réforme de la fonction publique.
- La circulaire de rentrée met tout le monde au pas, aussi bien les enseignant-es que les formateurs, jusqu’aux IEN qui sont appelés à transformer les enseignant-es en exécutants dociles d’une politique néfaste pour tous les élèves. Après l’apprentissage de la lecture en cycle 2, c’est la maternelle qui est particulièrement visée, mais aucun niveau n’est épargné.

Toutes ces raisons ont conduit le SNUipp-FSU réuni en congrès à Perpignan à appeler les personnels des écoles à la grève et aux mobilisations le 13 juin prochain, jour de la commission mixte parlementaire.

L’appel du SNUipp-FSU réuni en congrès :

Journée nationale de grève et de mobilisations le 13 juin, jour de la CMP, contre la politique Blanquer

Le SNUipp-FSU, réuni en congrès à Perpignan appelle les personnels des écoles à se mettre en grève et à se mobiliser le jeudi 13 juin, jour de l’ouverture de la Commission Mixte Paritaire qui examine le projet de loi Blanquer pour l’école.
Cette journée nationale de grève et de mobilisations permettra de réaffirmer l’exigence d’abandon de ce projet de loi et la nécessité d’une autre école.
Elle permettra plus largement de refuser l’ensemble de la politique éducative conduite actuellement, notamment les injonctions pédagogiques des évaluations ou de la circulaire de rentrée ou encore la gestion calamiteuse des personnels incarnée à travers les dysfonctionnements du mouvement d’affectation des enseignants.

En Côte d’or, le 13 juin est la date retenue par l’administration pour la CAPD MOUVEMENT.

Le SNUipp-FSU21 appelle les collègues à se mettre massivement en grève et à se rassembler devant le rectorat à partir de 9 heures.

Localement, le SNUipp-FSU 21 a invité les autres organisations syndicales à s’associer à cet appel. Le Se-UNSA 21 a d’ores et déjà annoncé qu’il s’associait à cette journée de grève.


Le SNUipp-FSU21 soutient les collègues du 2° degré, qui ont décidé la grève nationale de surveillance des examens le 17 juin.

Du 13 au 17 juin, faisons vivre à Blanquer une semaine noire !

Déclaration d’intention à envoyer au plus tard lundi 10 juin minuit :


opendocument text - 15.3 ko

MOUVEMENT : où en est-on ?

Le groupe de travail « vérification des barèmes » s’est réuni longuement lundi 3 juin. Enormément d’erreurs ont été décelées et sont en cours de correction. Le nouveau logiciel arrivé en kit n’est vraiment pas opérationnel, tous les voeux ont dû être vérifiés pratiquement un à un en raison de barèmes erronés, codages priorité inexacts, bonifications non prises ou mal prises en compte...

Le SNUipp-FSU 21 a demandé un report de la CAPD pour permettre aux délégués des personnels de vérifier à nouveau les barèmes et voeux de chaque candidat-e : refus de l’administration.

Le SNUipp-FSU 21 a dénoncé les conditions inacceptables dans lesquelles le mouvement 2019 va se faire, des erreurs non décelées vont certainement « tourner » au mouvement, lésant à coup sûr des personnels !

Des documents de travail « mouvement » devraient normalement nous être transmis aujourd’hui (délai légal 8 jours avant la CAPD du 13 juin)... Mais pour l’instant nous n’avons même pas reçu le document des barèmes corrigés.


CAPD 13 juin

En plus du mouvement, la Directrice académique a inscrit d’autres points à l’ordre du jour de cette prochaine CAPD :

- avancement à la Hors Classe et échelon spécial de la Classe exceptionnelle,

- allègement de service et postes adaptés,

- modules de formation d’initiatives nationales dans l’ASH

- temps partiels 2019-2020

- congés de formation 2019-2020

Nous n’avons reçu aucun document de travail pour préparer chacun de ses points.

Plus que jamais, refusons ce traitement honteux de la carrière des personnels !

Toutes et tous en grève le 13 juin 2019 !


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |