Retour accueil

CTSD d’ajustement de la carte scolaire : épisode 2

vendredi 28 juin 2019

Ce CTSD n’a permis aucune modification des mesures proposées la semaine dernière...



CTSD d’ajustement de la carte scolaire : épisode 2

Suite au vote en contre unanime des organisations syndicales lors du CTSD du 21 juin, l’administration était dans l’obligation réglementaire de reconvoquer un CTSD de repli ce matin.
Nous avons donc siégé de 8h à 9h pour rediscuter un certain nombre de décisions prises le 21 juin.

Nous avons à nouveau déploré la méthode inédite employée cette année, à savoir des « glissements » de postes et des fermetures après après le CTSD de février et les opérations du mouvement.

Dans un souci d’équité et de transparence pour tou.tes les collègues, la FSU 21 a demandé la tenue d’une CAPD pour discuter des modalités que l’administration compte prendre pour affecter les collègues impacté.es.
Les autres organisations syndicales nous ont rejoints dans cette demande (courrier intersyndical). Cette CAPD permettra, si la DASEN, absente aujourd’hui, l’accepte, d’y intégrer les questions diverses restées sans réponse lors de la CAPD du 20 juin, ainsi que la méthode qu’elle utilisera pour affecter les plus de 200 collègues resté.es sans poste. Pour l’instant, l’administration refuse toujours notre proposition de lister les postes vacants et de les attribuer au barème.

Ce CTSD n’a permis aucune modification des mesures proposées la semaine dernière, malgré nos interventions ainsi que celles des autres organisations syndicales notamment sur les situations des écoles suivantes :
- EE Lallemand à Dijon
- EE Dampierre à Dijon
- EE Monts-des-Vignes à Dijon

La FSU21 est intervenue également :
-pour rappeler son opposition à l’ouverture en février de plusieurs postes « hors la classe », tels que les référent.es mathématiques « Villani » ou CPC maternelle... alors que la priorité reste les conditions d’apprentissage pour les élèves et de travail pour les personnels , qui doivent être acceptables et soutenables. Cela passe par la question des effectifs.
- sur l’annulation de la formation « enseignant.es nouvellement nommé.es en REP » : en raison de la fermeture des écoles de Chenôve (canicule), les collègues stagiaires n’ont pas pu s’y rendre. L’administration, tenant à cette formation « in situ » reportera courant septembre ce stage.
- sur la réduction du temps de formation des nouveaux-elles directeur-trices : en raison d’un mouvement des personnels particulièrement chaotique cette année, toutes et tous ne sont pas nommé.es et donc ne peuvent être convoqué.es... 2 journées de formation sur les 4 prévues initialement auront lieu et le reste sera reporté en début d’année scolaire prochaine.

Vos représentantes des personnels au Comité Technique Spécial Départemental

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |