Retour accueil

Vous êtes actuellement : L’école   / Direction d’école  


Direction et fonctionnement d’école

samedi 23 novembre 2019


Alors que le questionnaire initié par le Ministre Blanquer aurait dû être envoyé à tou-tes les directrices-directeurs le 13 novembre, nous avons appris à la DASEN lors de la CAPD que ce n’était pas le cas puisque beaucoup de directeurs-trices de Côte d’Or n’avaient encore rien reçu le 19 novembre...!

Le bug a apparemment été réparé, les questionnaires sont arrivés sur les boites professionnelles.

Seulement 4 questions ouvertes sur l’ensemble du document... la plupart étant des priorités à donner aux réponses proposées par le Ministère !

Le SNUipp-FSU rappelle que le fonctionnement de l’école est l’affaire de toutes et tous et propose que l’ensemble des questions soient évoquées dans le cadre du conseil des maîtres.

Point sur les réunions de circonscription directeurs-trices-IEN

En parallèle du questionnaire que le MEN adresse aux directeurs et directrices d’école, des réunions sont organisées par les IEN afin de « libérer la parole ».

Si un espace d’échange entre pairs est nécessaire, l’IEN est-il le bon interlocuteur pour parler difficultés et souffrance au travail sachant que la plupart des études montrent qu’un nœud important se situe dans la relation hiérarchique ?

De plus, si la participation à cette réunion relève du volontariat, cela constitue un temps supplémentaire à l’initiative du supérieur hiérarchique auquel il est souvent difficile de dire non. Afin de faciliter la participation de tous les collègues qui le souhaitent, le SNUipp-FSU a demandé au ministère que ces réunions soient organisées sur temps d’enseignement, avec remplacement et a refusé que les 108h, déjà insuffisantes, servent encore de variable d’ajustement. Le ministère a répondu par la récupération sur une animation pédagogique librement choisie.

Cette question a été débattue au cours de la CAPD du 19 novembre. Dans notre département, la DASEN laisse la main aux IEN pour le choix des modalités de réunion (dates et heures)... Et les réunions actuellement proposées sont soit sur temps personnel (à 18h), soit sur des temps de décharge. Clairement la DASEN indique qu’elle n’a pas les moyens de remplacer les directrices-teurs pour qu’ils-elles puissent participer à une réunion sur le temps de classe. Et elle ne propose aucun temps de récupération des heures lorsque les réunions sont organisées sur le temps personnel. Dans le cadre de la prise en compte de la surcharge de travail des directrices et directeurs... C’est inadmissible !

S’il y a bien des enjeux propres aux directeurs-trices, les évolutions sur le fonctionnement et l’organisation de l’école concernent toute l’équipe pédagogique et à ce titre tous-tes les enseignant-es de l’école doivent pouvoir prendre la parole... Mais seul-es les directrices et directeurs sont convié-es ! Le SNUipp-FSU 21 a dénoncé cet état de fait. Et si le Ministre souhaite entendre les personnels, il doit se donner les moyens de le faire. Une journée banalisée aurait pu être organisée au niveau national.

Le caractère facultatif est rappelé.

De la même manière, ces réunions conduites par les IEN ne doivent pas être l’occasion d’induire des implicites sur des réponses attendues au questionnaire ministériel.

C’est pourquoi, pour le SNUipp-FSU, participer à ces réunions est souhaitable pour porter les réelles préoccupations de la direction d’école et ne pas laisser le fantasme du statut être la réponse à toutes les difficultés.

Et la décharge supplémentaire d’ici les vacances de fin d’année ?

La DASEN ne sait pas comment organiser cette journée de décharge exceptionnelle ! Elle va y réfléchir... et essaiera d’apporter des réponses avant les prochaines vacances !

Encore une fois, nous avons fait remarquer que les annonces ministérielles sans moyens particuliers accordés pour les mettre en œuvre revient à se moquer du monde !

Et le moratoire sur les enquêtes ?

La Directrice académique dit que c’est un signe... Ça permet d’alléger la tâche tout de suite... Ah bon ? Pourtant, le SNUipp-FSU 21 lui a rappelé qu’aucun message n’avait été adressé concernant la préparation de la carte scolaire et les prévisions d’effectifs, qu’une nouvelle enquête sur la scolarisation et la fréquentation des TPS et des PS est arrivée ces derniers jours dans les écoles maternelles... Bizarrement, la DASEN a perdu momentanément l’usage de la parole...

Les prévisions d’effectifs pour la rentrée 2020 sont réalisées, mais le SNUipp-FSU 21 invite les directrices et directeurs des écoles maternelle à appliquer le moratoire sur l’enquête concernant les TPS et PS !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |