Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions / Mobilisations  


Retraites : informations du jour

jeudi 28 novembre 2019

Rapport du COR : un prétexte pour des mesures régressives avant même la retraite par points

Rassemblement et manifestation à 14h, place de la Libération à DIJON

Les Assemblées Générales prévues


Rapport du COR : un prétexte pour des mesures régressives avant même la retraite par points

Quel que soit notre régime ou notre âge, nous serions bien toutes et tous concerné·e·s par cette réforme des retraites !

Le déficit annoncé par le Conseil d’orientation des retraites en 2025 est mis en scène par le gouvernement qui se refuse à envisager des mesures permettant d’augmenter les ressources du système comme l’augmentation des cotisations, l’amélioration des salaires ou un meilleur accès à l’emploi. Le gouvernement ne met ainsi en avant qu’un allongement brutal et rapide de la durée d’assurance requise.


Le saviez-vous ?
Un déficit organisé pour justifier une dégradation des retraites pour toutes et tous
Ce déficit est tout d’abord construit de toutes pièces. Le COR lui-même souligne que « le solde financier du système de retraite […] dépend de manière cruciale de la convention [comptable] retenue ». Il acte ainsi que « la part des ressources consacrées au système de retraite dans le PIB diminue sur la période de projection ». Ce déficit est mis en scène pour présenter des scénarios permettant, par divers moyens, d’augmenter l’âge effectif de départ en retraite et/ou de baisser le niveau des pensions. Alors que le gouvernement prétendait épargner les générations antérieures à 1963, il apparaît désormais qu’elles seront touchées, au même titre que les autres, par des baisses du niveau des pensions présentées dans le rapport du COR à la demande du Premier ministre. Quel que soit notre régime ou notre âge, nous serons bien toutes et tous concerné·e·s par cette réforme des retraites. Pourtant le COR note que les réserves du système de retraite sont évaluées à 5,6 % PIB, largement suffisantes donc pour passer le cap de 2025. De plus, le COR est bien obligé de reconnaître que l’équilibre financier pourrait facilement être atteint par une hausse modeste des cotisations : en moyenne, 1 point de cotisation supplémentaire à l’horizon 2025. Même en se basant sur les évaluations de déficit du rapport, la situation, on le voit, n’a rien de dramatique.

NON au projet Macron/Delevoye !
Le 5 décembre, toutes et tous dans la rue et en AG !

Rassemblement et manifestation à 14h, place de la Libération à DIJON

Ce qui est pour l’instant prévu au niveau des AG, pour discuter des suites à donner à cette première journée de mobilisation :

- AG Education nationale à la Bourse du travail à 10H30, à l’initiative de l’AG inter-degrés.
- AG étudiant-es et personnels à l’université de 10h à 12h, amphi du Pôle Economie Gestion.
- AG inter-luttes le soir dans un lieu et à une heure qui restent encore à confirmer.

Retrouvez ici les outils de mobilisation déjà publiés : compteur de la mobilisation, déclarations d’intention, lettre aux parents.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |