Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions / Mobilisations  


Retraites : continuons la mobilisation !

jeudi 5 décembre 2019

Retraites : grève historique dans les écoles
Environ 9 000 personnes dans les rues dijonnaises pour refuser le projet de réforme des retraites

La grève contre le projet de réforme des retraites du gouvernement a rassemblé 70% des enseignantes et enseignants des écoles, écoles dont plus de 200 étaient fermées aujourd’hui en Côte d’Or. Ces chiffres, inédits depuis de nombreuses années, traduisent un rejet massif du projet gouvernemental qui entraînerait une forte baisse des pensions pour les PE et un nouvel allongement de la durée de travail pour accéder au taux plein.

Les enseignantes et enseignants des écoles ont ainsi “tout compris” au mécanisme de cette réforme, contrairement aux assertions de leur ministre. Ils en seraient parmi les plus grands perdants, avec une baisse de leur pension de l’ordre de 300 à 900 € mensuels. Ils et elles cumuleraient la fin du calcul sur les six derniers mois, la quasi absence d’indemnités dans leur rémunération, des salaires faibles. Et les femmes, très majoritaires dans la profession seraient encore plus pénalisées du fait de carrières moins linéaires.

La journée de grève et de manifestations de ce jeudi 5 décembre est une première journée de mobilisation qui en appelle d’autres. La seule réponse est l’abandon de cette réforme et la préservation d’un régime solidaire et lisible de retraite par répartition, seul à même d’assurer une pension de haut niveau pour toutes et tous.

Pour ce faire, le SNUipp-FSU propose la construction d’un nouveau temps fort de grève, le plus unitaire possible, en lien avec les autres secteurs mobilisés.




L’assemblée générale de 10h30 à la Bourse du travail à Dijon a réuni ce matin environ 180 personnes.

Après un constat de la mobilisation dans les écoles, les collèges, les lycées, l’université et au rectorat, les discussions étaient dédiées aux suites à donner à cette première journée.

Ci-dessous la motion issue de cette AG :

Nous sommes grévistes ce jour et réunis en AG interdegrés, soutenue par les organisations syndicales présentes (FSU, CGT, FO, Solidaires, CNT) et plus de 180 représentants des écoles, collèges, lycées, RASED, CIO, SESSAD...

Nous n’acceptons pas le projet Delevoye de retraites par points qui aurait des conséquences inacceptables : perte de 30 à 40 % sur nos pensions, inégalités renforcées entre les femmes et les hommes, incertitude permanente sur la valeur du point.

Nous appelons :

- à la reconduction de la grève au-delà du 5 décembre.- à nous retrouver en AG éducation interdegrés vendredi 6 décembre à 10h30 à la bourse du travail.

- à un rassemblement au Rectorat vendredi 6 décembre à 13h30.

- à manifester ce samedi 7 décembre à 14h avec les gilets jaunes.



Concrètement, que faire dans nos écoles ?


La journée de mobilisation d’aujourd’hui ne suffira pas à faire plier le gouvernement. Il faut se préparer à repartir en grève, en AG et en manifestations. L’intersyndicale éducation nationale et l’interprofessionnelle nationale se réunissent demain matin pour construire les suites.

Si l’école est déjà mobilisée de quelque façon que ce soit, montrer la mobilisation par des banderoles, des affichages aux grilles...
Si l’école n’était pas encore mobilisée, il est encore temps d’en parler et d’entrer en action.
Si l’équipe n’a pas décidé en amont de reconduire dès vendredi 6 décembre, se réunir et discuter dès demain. Nous vous rappelons que vous pouvez envoyer une déclaration d’intention qui englobe toutes les journées de classe jusqu’aux vacances. Cette déclaration d’intention ne sert qu’à la mise en place du SMA et n’engage en rien sur les journées de grève effectives.
Décider ensemble des modalités de reconduction propres à l’école : à partir de lundi 9/12, à partir de mardi 10/12... Au niveau interprofessionnel, un nouveau temps fort serait organisé mardi 10 décembre (plus de détails dès demain).
Prévenir les familles du cadre reconductible de ce mouvement et les informer le plus en amont possible des journées de grève de la semaine prochaine.

Restons toutes et tous mobilisé.es et solidaires afin d’obtenir l’abandon de cette réforme et la préservation d’un régime solidaire et lisible de retraite par répartition !


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |