Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions / Mobilisations  


Communiqué unitaire Retrait du projet de retraites à points : les députés doivent nous entendre !

samedi 21 décembre 2019

Une délégation interprofessionnelle et intersyndicale a été reçue jeudi 19 décembre par nos député.es. Pour la FSU, Françoise Lyon a fait partie de la délégation et déplore la stérilité des échanges ! La soupe, novlangue.... gouvernementale est re-déversée à l’échelon local...


Communiqué unitaire Retrait du projet de retraites à points : les députés doivent nous entendre !

Dijon, le 20 décembre 2019


Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires de Côte d’Or ont été reçues en audience jeudi 19 décembre par Mme Fadila Khattabi, députée de la 3e circonscription, dans sa permanence, en compagnie de M. Didier Martin, député de la 1re circonscription, afin d’exposer leurs analyses et leurs revendications contre le projet de réforme des retraites, pour le maintien et l’amélioration de notre système de retraites.


Nous regrettons que les députés soient restés sourds à nos propos et aient répété les éléments de langage du gouvernement.


Non, madame et monsieur les députés, le système de retraites à points ne renforce pas la solidarité et n’est pas plus juste, mais il dégrade les droits à pension de tous et toutes.


Nous refusons de considérer négativement comme vous le faites l’augmentation du nombre de retraités et l’allongement de l’espérance de vie. Dans un pays riche comme le nôtre, à l’heure où par exemple les profits et les dividendes des entreprises du CAC 40 ne cessent d’augmenter, des solutions existent pour financer de manière pérenne et améliorer notre système de retraites solidaires, parmi les meilleurs, qui a fait que les retraités français sont les moins touchés par la pauvreté en Europe.


Madame et Monsieur les députés, nous vous demandons solennellement, vous qui êtes élus par le peuple et qui représentez le peuple à l’Assemblée nationale, d’écouter la colère sociale qui s’exprime dans notre pays et qui rejette massivement ce projet de réforme contraire aux attentes de justice et de progrès social.


En conséquence nous vous demandons le retrait de ce projet et d’organiser, enfin, de réelles négociations.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |