Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels  


Stade 3 covid-19 : consignes aux personnels des écoles

dimanche 15 mars 2020


Finalement, que faire lundi ?

Après un week-end de multiples instructions contradictoires avec le discours gouvernemental, sans uniformité dans toutes les circonscriptions et parfois autoritaires et infantilisantes (« Vous n’êtes pas en vacances »), les écoles viennent d’être destinataires d’un message de madame la directrice académique, qui vient compléter et ajuster celui adressé hier, en raison du passage au stade 3 de la pandémie. Concernant la présence des personnels dans les écoles lundi, les directives sont enfin en adéquation avec le discours du 1er ministre ce samedi où il a appelé tous les citoyens à appliquer avec plus de discipline les consignes de distanciation.

Pour le SNUipp-FSU, ce qui doit guider la décision dans ces circonstances exceptionnelles doit être la protection des personnels de l’école, des familles et des enfants, ainsi que la continuité du service public d’éducation et celle du service public de santé pour la lutte contre l’épidémie. 

Ainsi, en cohérence, le SNUipp-FSU appelle les enseignants et les enseignantes des écoles ainsi que les AESH à s’organiser de la manière suivante dès lundi 16 mars :

  •  La norme est de privilégier le télétravail et de le réaliser depuis son domicile.
  •  La présence physique d’enseignants et d’enseignantes dans les écoles lundi et les jours suivants repose sur l’organisation collective et le volontariat des équipes. Il ne peut s’agir des personnels en situation médicale dite fragile, devant garder leur enfant ou devant prendre des transports collectifs.
  •  Cette présence permet d’assurer une continuité du service public d’éducation en répondant notamment aux questions des familles et d’accueillir les enfants des personnels d’hôpitaux. Pour cela il faut que les écoles disposent d’un minimum d’équipement (gel hydroalcoolique, serviettes jetables, masques…)
  •  Les AESH, ne pouvant ni travailler, ni télétravailler, restent à leur domicile et bénéficieront rapidement d’une autorisation spéciale d’absence (ASA). 
  •  Les personnels enseignants étant dans l’obligation de garder leurs propres enfants de moins de 16 ans restent à leur domicile et se mettent autant que possible en télétravail ou en autorisation spéciale d’absence si ce dernier est impossible.

N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez des difficultés.

Continuité « pédagogique »

Si le maintien d’une continuité « pédagogique » est prescrite, ses modalités ne peuvent pas être imposées.

A l’épreuve des faits, des inégales conditions matérielles, du défaut de formation, l’entretien chez les élèves d’une « préoccupation scolaire », malgré la fermeture de l’école pour cause de pandémie, constitue un objectif bien plus raisonnable et atteignable.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |