Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels  


Stade 3 de l’épidémie - Confinement

mercredi 18 mars 2020

Stade 3 de l’épidémie - Confinement

La règle de conduite à compter de lundi 16 mars est le confinement.
De lundi 16 à mercredi 18 mars, une souplesse était accordée aux enseignant-es qui accueillaient dans leur école un ou des enfants de soignant-es.
A compter de jeudi 19 mars, seul-es les enseignant-es qui sont volontaires pour l’accueil des enfants des soignant-es ont le droit de se déplacer pour se rendre à l’école du regroupement. Penser à se munir de l’attestation fournie par l’IEN, ainsi que l’attestation de déplacement dérogatoire.
Tous les autres doivent rester chez eux !

L’équipe du SNUipp-FSU 21 est soumise aux mêmes impératifs, nous nous sommes organisés pour assurer la continuité de nos missions syndicales.

Comment nous joindre ?
Un transfert d’appel est réalisé sur les portables des membres du bureau qui assureront donc des permanences téléphoniques les lundis, mardis, mercredis (matin), jeudis et vendredis sur les plages horaires 10h-12h et 14h-16h.
Tél de la section : 03 80 73 57 17

Les mails à la section snu21@snuipp.fr continuent d’être gérés normalement. Ce mode de communication est à privilégier dans la mesure du possible.

Comment rester informé.e ?

  •  brèves : le SNUipp-FSU21 communique régulièrement sur ses listes de diffusion et à toute la profession. Surveillez vos boites personnelles et professionnelles. Vous pouvez également nous communiquer votre adresse mail personnelle pour être ajouté-e à nos listes de diffusion.
  •  Site : http://21.snuipp.fr/
  •  Page Facebook : https://www.facebook.com/SnuippFSU21/

Le SNUipp-FSU21 à vos côtés ! A distance…. Mais de près !

- Le bureau : la visioconférence est de mise… On débute mais on s’adapte…
- Nous communiquons régulièrement avec l’administration par téléphone et messagerie électronique sur les problématiques liées au coronavirus et la gestion des personnels, et sur les autres dossiers les plus urgents.

Nous traitons ainsi les situations individuelles et collectives.
Les instances prévues dans les jours à venir, selon le caractère plus ou moins urgent, se tiendront de manière dématérialisée et/ou sont reportées totalement ou en partie.

 Le CTSD du 18 mars après midi est reporté à la semaine prochaine et se tiendra en distanciel.

 La CAPD du 19 juin est reportée (date inconnue). Seule la validation de la liste d’aptitude aux fonctions de directeur-directrice sera traitée en distanciel cette semaine.

 Le Groupe de Travail du CTA « préparation de rentrée » devrait se tenir en visioconférence ce jeudi après-midi, mais nous n’avons aucune information à cette heure sur les modalités pratiques. Ce devrait être un premier test de la gestion d’une instance à distance... à suivre...

 

FAQ - covid19 du SNUipp-FSU21

  •  Appel au volontariat pour assurer l’accueil des enfants des soignant-es qui n’ont pas trouvé d’autres solutions de garde  :

 Si l’organisation des regroupements est en phase de se terminer sur Dijon et d’autres grosses communes, elle est parfois encore en cours de construction dans la ruralité.
 Chacun-e comprend que la situation est exceptionnelle et fait en fonction de ses possibilités (garde d’enfants), de sa santé (personnes à risque, symptômes...). Malgré les risques, de manière exemplaire, de nombreuses-eux collègues se portent volontaires par solidarité avec les familles de soignant-es.
 Cependant, cela ne peut se faire au mépris des consignes d’hygiène et de déplacement. Nous avons interpelé notre administration hier par téléphone sur cette question d’absence de mise à disposition d’outils de protection. Il nous a été répondu qu’au regard des stocks et des besoins, les masques restent exclusivement réservés aux soignant-es. Idem pour les gants et le gel hydroalcoolique.
 Rappel de la consigne ; le respect strict des gestes barrières doivent permettre à toutes et tous de se protéger. Lavage des mains au minimum une fois par heure, distance d’un mètre à respecter, toux dans le coude et jetage systématique des mouchoirs. Nettoyage des jeux, objets, surfaces aussi souvent que nécessaire.

 Le besoin de prise en charge des enfants des soignant-es va s’accentuer, notamment hors des temps scolaires.
 Un appel à la solidarité et au volontariat va se faire, il concernera les les personnels de l’EN comme les personnels des municipalités, des associations...

  •  Les AESH, qui ne peuvent pas télé-travailler, doivent être rémunérés intégralement tout en étant confinés à la maison, en ASA (donc sans aucun jour de carence).

  •  Quid de la gestion des collègues malades ?

 Si vous êtes diagnostiqué-es, si vous présentez des symptômes, vous devez prévenir votre IEN. Si vous avez un arrêt de travail, vous n’êtes peut-être pas en mesure de le transmettre à l’administration. Pour le SNUipp-FSU 21, les collègues malades ne doivent pas se déplacer pour « gérer » leur arrêt maladie, ni pour gérer la communication aux familles pour les prévenir que les enfants ont été exposés la semaine dernière. Nous estimons que la paperasse doit attendre !

  •  Vous êtes remplaçant-e et vous étiez placé-e sur un remplacement avant la décision de fermeture des écoles ?

 L’administration vient de nous transmettre la réponse à notre question sur le paiement des ISSR : « L’ISSR a vocation à indemniser l’ensemble des sujétions liées au remplacement et pas seulement les déplacements qu’il occasionne pour l’enseignant qui l’effectue. Dans la mesure où les TR assurent en télétravail la mission de continuité pédagogique mise en œuvre par le MEN depuis la fermeture des écoles, ils doivent être regardés comme continuant à assurer de manière effective la mission de remplacement qui leur a été confiée, ils peuvent par suite toujours prétendre au bénéfice de l’ISSR. »

  •  Vous êtes remplaçant-e et vous êtes volontaire pour assurer l’accueil des enfants des soignant-es ?

 L’administration vient de nous confirmer que vous pourrez bénéficier des ISSR comme lorsque vous êtes en remplacement.

  •  Vous êtes directeur ou directrice en école élémentaire : vous venez d’être destinataire d’un courrier des services ELAE qui demande que le calendrier des procédures pour le déroulement de la scolarité soit respecté ! 

 Pour le SNUipp-FSU 21, c’est impossible ! Les procédures proposées sont soit en contradiction avec les mesures de confinement, soit dans le déni des réalités de l’accès au numérique pour bon nombre de nos parents d’élèves (adresse électronique, imprimante, scanner...)
 Nous nous adressons à la DASEN pour demander un report du calendrier. Voir courrier ici.

 

Continuité pédagogique... leurre médiatique !?

 Clairement, la notion de continuité des apprentissages pose un problème majeur.
 Alors que l’école a pour mission de réduire les inégalités scolaires, sociales et culturelles, la mise en œuvre des différents dispositifs de « classe à la maison » ou « apprentissages à distance » mettra en exergue ces inégalités : fracture numérique, fracture sociale... Comment imaginer laisser de côté nos élèves les plus fragiles ?
 Le ministre serait bien inspiré de « décréter » une pause dans les apprentissages, et d’axer les actions des enseignant-es sur le maintien du lien entre les familles et l’école. Que des activités éducatives liées aux acquis soient proposées (mail, liens, téléphone...), c’est dans l’ordre des choses et cela permet de maintenir le lien. Mais que des séances d’apprentissage soient laissées à la responsabilité des parents ou parfois des élèves seul-es quand les parents ne sont pas en capacité de l’assumer, c’est faire fi de la réalité et creuser à la pelle l’écart entre nos élèves les plus fragiles et les élèves qui s’en sortent bien.

 Dans l’idée de faire autrement pendant cette période, le SNUipp-FSU met à la disposition des enseignantes et des enseignants des écoles une série de liens vers des contenus éducatifs, pédagogiques et culturels. Un recensement non exhaustif qui évoluera au fil des propositions des différents acteurs. (voir ici)

 

RGPD
 Soyez vigilants ! Les travaux d’élèves sont des données personnelles. Ils ne peuvent pas circuler librement sur des sites internet (hors site et applications proposés par le ministère).

 En période de crise majeure, les communications de l’administration doivent être les plus claires et cohérentes possibles. Pour reprendre les expressions utilisées incessamment par l’Education Nationale, la confiance et la bienveillance envers les collègues est de mise ! Et dans les faits !

 Faites-nous remonter toute demande des IEN non conforme au principe de confinement !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |