Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels  


Consignes syndicales du SNUipp FSU 21 pour le processus de déconfinement des écoles

dimanche 10 mai 2020



Alors que notre département est en zone rouge, des élèves de maternelle, d’élémentaire, des enseignant-es, des AESH, des personnels territoriaux vont reprendre le chemin de l’école.

Tous ces personnels ont besoin de temps pour s’assurer que les conditions sanitaires nécessaires à une éventuelle réouverture de l’école sont réunies. Ils ont besoin de temps pour confronter les réalités du terrain et les exigences du protocole national.
Nous appelons les enseignant·es à s’emparer de ces journées de prérentrée pour faire le constat des réalités matérielles qui sont les leurs (sanitaires, superficie des salles de classe, architecture des locaux…) et de vérifier le nombre d’adultes (enseignants, AESH et ATSEM) réellement disponibles.
Pour le SNUipp FSU 21 le maxima de 10 élèves en élémentaire (valeur même à nuancer et à laisser à l’appréciation des enseignant-es) comme pour l’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, doit être la référence. En maternelle en cas d’accueil ces valeurs doivent être drastiquement inférieures encore. Le SNUipp FSU 21 maintient qu’en maternelle qu’il est impossible de faire respecter les gestes barrière et qu’à ce titre il faut envisager de ne pas scolariser les élèves.
Le travail de préparation de réouverture des écoles doit pouvoir être présenté en conseil d’école. Tous les points du protocole doivent être respectés. Si les conditions sanitaires d’une réouverture de l’école ne sont pas réunies, l’école ne doit pas rouvrir. Le SNUipp FSU 21 appelle les enseignant·es à attirer l’attention des autorités locales via une motion du conseil des maîtres et à enclencher si nécessaire une procédure d’alerte qui pourra conduire à exercer leur droit de retrait à l’échelle de l’école, afin de ne pas mettre en danger les élèves et les personnels.
Cette vigilance continuera à s’appliquer même lorsque la classe aura repris. C’est la santé de tous qui doit primer, celle des personnels, des élèves, des familles.

Le SNUipp FSU 21 trouve irresponsable que le gouvernement ne diffère pas la réouverture des écoles primaires des départements classés « rouges ».

Les équipes ont su organiser l’accueil des enfants des personnels indispensables en période de confinement. Elles sauront faire les choix nécessaires dans le respect des exigences sanitaires et des besoins des élèves.
En l’état actuel de la situation sanitaire de notre département, la reprise doit être suspendue à la mise en place des garanties sanitaires indispensables et à une organisation pédagogique acceptable.

Vous pouvez lire ici la déclaration des organisations syndicales au Comité Technique Ministériel.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |