Retour accueil

CAPD classe exceptionnelle et CAPD « balai »

vendredi 16 mars 2018


CAPD Classe exceptionnelle

Hier jeudi 15 mars s’est tenue la première CAPD « classe exceptionnelle ». Première commission très particulière car les représentantes des personnels Hors classe (sièges détenus par le SNUipp-FSU 21), seules habilitées à siéger, n’étaient pas autorisées à participer en raison de leur inscription au tableau d’avancement… Ce sont donc deux collègues PE hors classe, tirés au sort, qui ont représenté l’ensemble des personnels ! Le SNUipp-FSU 21 avait demandé la convocation de 3 « experts » pour être présent malgré tout à cette commission.

Nous avons pu échanger avec l’administration sur les modalités d’attribution des avis de la Directrice académique, avis qui pèsent très lourds dans le barème.

Nous avons dénoncé le manque de transparence et d’équité (des IEN ont rédigé des avis pour des collègues qu’ils ne connaissaient pas...), la place prépondérante donnée aux collègues qui travaillent dans les équipes de circonscriptions ou rattachés à l’IENA, le non respect de la répartition femmes/hommes, l’absence de « priorité » donnée aux collègues tout proches de la retraite, la quasi-absence des collègues de maternelle ou adjoints de REP

La Directrice académique a finalement reconnu que des « distorsions » étaient réelles… et promet de davantage prendre en compte les critères énoncés ci-dessus.

Au total, 46 collègues sont promu-es à la classe exceptionnelle : 39 au titre du vivier 1 et 7 au titre du vivier 2.

Sur ces 46 promu-es, 14 sont CPC-CPD (16 étaient inscrits dans le tableau, c’est donc près de 90 % de promu-es à ce nouveau grade !), 9 sont rattachés à l’IENA. Sans dénier les qualités certain-es de nos collègues et la richesse de leur parcours, nous dénonçons le fait que la moitié des promotions leur soit attribuée !

CAPD « balai »

Immédiatement après la CAPD classe exceptionnelle s’est tenue la CAPD « balai ». Nom peu agréable pour une commission qui devait traiter de la liste d’aptitude aux fonctions de directeur, la liste d’aptitude pour intégrer le corps des PE (oui, oui, il reste encore des « instituteurs-trices » ...), la circulaire mouvement et la notice des postes spécifiques, les allègements de service et postes adaptés, les demandes de disponibilité, la liste des candidats à la formation CAPPEI, les résultats des permutations…

Vous trouverez dès lundi notre déclaration préalable lue en début de séance sur notre site.

Il n’a bien évidemment pas été possible de traiter tous les points inscrits à l’ordre du jour ! Une prochaine CAPD sera à nouveau réunie.

Circulaire mouvement  : la Directrice académique, pour la troisième année consécutive, n’est toujours pas en mesure de mettre à plat les modalités du mouvement pour l’améliorer… faute de temps ! Nous marchons sur la tête ! Nos revendications et propositions sont entendues en séance… mais rien n’est mis en œuvre. La promesse d’un groupe de travail est encore une fois annoncée. Importante divergence d’opinions entre l’administration et les organisations syndicales sur les CP et CE1 dédoublés de l’éducation prioritaire que la DASEN désigne « postes spécifiques », nécessitant un avis favorable d’une commission et un « fléchage » spécifique dans le répertoire des postes.

Formation CAPPEI : seulement 6 départs accordés, seulement 5 candidats retenus. L’administration décide de ne pas faire d’appel supplémentaire. Le département perd 1 place de formation !

Liste d’aptitude aux fonctions de directeur-trice :

  • les 21 inscriptions de droit (faisant-fonction) sont toutes validées.
  • candidats convoqués à l’entretien : 31 avis favorables, 1 avis défavorable

Les autres points seront traités ultérieurement lors d’une prochaine CAPD.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |