Retour accueil

Vous êtes actuellement : Publications   / Brèves du SNUipp-FSU 21  


Brève n°37 du 10 janvier 2014

mardi 11 février 2014

La grande loterie du temps partiel !

ISAE : premières régularisations et revendications

La grande loterie du temps partiel !

A la demande de l’intersyndicale, la directrice académique a reçu une délégation de représentants du personnel de FO, du SE et du SNUipp-FSU le 5 février dernier.
Notre demande de rencontre était motivée par les annonces de restrictions du droit d’exercice à temps partiel faites en groupe de travail.
La DA nous a informés que le nombre élevé de temps partiels accordés cette année l’avait mise en difficulté dans sa gestion du département. Selon elle, elle ne peut se permettre de renouveler tous les temps partiels, trop de classes se trouvent périodiquement sans enseignant, malgré le recrutement d’une dizaine de contractuels. Elle a donc décidé, contre nos arguments, de ne pas accorder les temps partiels sur autorisation, sauf situations particulières. Pour autant, elle souhaite se garantir d’éventuels recours en masse en ne publiant aucune circulaire sur le sujet : pas de règles clairement établies et refus des demandes en raison de la nécessité de service... Pour finir sur ce sujet, la DA confirme la non-compatibilité du temps partiels avec les missions de remplaçant-es.
Ces décisions sont scandaleuses et bafouent les choix de vie d’un grand nombre de collègues. Sans hésitation, tous les PE du département doivent signer la pétition « temps partiels » qui circule actuellement (en PJ).
Concernant les nominations hors-mouvement, la DASEN confirme également son projet. En filigrane, il est à craindre que la liste des « postes à profil » s’allonge dans les années à venir. Encore une fois, il est possible d’agir ensemble pour peser contre cette décision. La motion « postes spécifiques » doit être largement votée par les conseils des maîtres du département (en PJ).

Pour l’instant, aucune avancée du côté de l’administration.
Les premières pétitions ont été remises à la DASEN lors de cette audience (454 signatures). La mobilisation doit se renforcer. Nous comptons sur vos retours de signatures !

ISAE : premières régularisations et revendications

Vous trouverez en pièce jointe un document à afficher : L’ISAE POUR TOUS !
Il s’agit d’un récapitulatif des décisions ministérielles après les interventions du SNUipp-FSU, mais tout n’est pas réglé, et nous vous invitons à signer la carte pétition (en PJ).

2 Messages de forum

  • Brève n°37 du 10 janvier 2014 6 mars 2014 10:36, par madeleine

    Bonjour,

    Après avoir fait l’IUFM il y a maintenant quinze ans à Dijon, j’ai été affecté en 2000 dans les dans le départements de la Nièvre puis l’Yonne. J’ai enseigné presque 15 ans dans ce département qui je crois avoir compris n’est pas le plus demandé dans l’académie de Dijon. Et pour cause cela fait tris ans que j’essaie d’obtenir un exeat pour aller dans le sud où j’ai obtenu les ineat.

    En dispo sans salaire, en arrêt d’avancement de carrière, je comprends que nombre de dijonnais essaient de sortir de l’yonne pour rejoindre leur côte d’or . L’académie de dijon a cette spécificité, personne ne demande certains départements extrememnt repulsifs. Et pour cause, si vous accepez d’y enseigner quinze ans en remerciement vous vous retrouvez en dispo. Ainsi, je comprends pourquoi même les iconais ne demandent pas leur département.

    Cela fait plusieurs années que nous ne pouvons être à temps partiel dans ce département où ils ne sont accordés que de droit, ni possibilité de détachement , ni mutation, ni congé formation... Comment se fait-il que dans un même pays les conditions des employés de l’état soient si différentes ?

     

  • Brève n°37 du 10 janvier 2014 11 mars 2014 12:01, par SNUipp 21

    Au Snuipp-FSU 21, nous partageons ce triste constat !

    Nous intervenons régulièrement au niveau national pour faire modifier le barème et les règles des changements de département, avec peu de succès malheureusement...

    Les politiques de restriction de ces dernières années aggravent encore cette situation.

    Bon courage !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |