Retour accueil

Vous êtes actuellement : L’école   / Direction d’école  


Direction d’école

jeudi 17 décembre 2020

groupe de travail conclusif

Consultation flash des enseignant-es organisée par le SNUipp-FSU suite aux décisions : pas d’adhésion aux mesures sur la direction !

Un groupe de travail conclusif s’est tenu lundi 7 décembre entre le ministère et les organisations syndicales au sujet de l’amélioration des décharges de direction et de la revalorisation de l’indemnité.

Décharges de direction

Le ministère a retenu une répartition des 600 ETP. 38 % des écoles vont bénéficier d’une légère amélioration de leur décharge mais 62% des écoles sur les 44 262 sont de fait écartées de ces mesures.

  •  2 jours annuels supplémentaires pour les écoles de 1, 2 et 3 classes.
  •  alignement des écoles élémentaires de 9 classes sur les écoles maternelles de même taille soit une demi- décharge.
  •  un quart de décharge supplémentaire pour les écoles élémentaires de 13 classes, soit 75% (contre 100% pour les écoles maternelles de même taille)

Le SNUipp-FSU rappelle que les directeurs et directrices voudraient pouvoir se concentrer sur le cœur de leur fonction : l’animation de l’équipe, le suivi des élèves, le lien aux familles... Pour cela, il est nécessaire d’augmenter le temps de décharge pour toutes les écoles, en ne laissant aucune école sans décharge minimale hebdomadaire. Il est plus que jamais nécessaire de fournir aux écoles une aide administrative pérenne, de supprimer les tâches inutiles, d’abonder la formation et enfin d’avancer sérieusement vers une meilleure rémunération pour toutes et toutes quelle que soit la configuration de l’école.


Revalorisation de l’ISS
Le Ministère a entendu l’exigence des organisations syndicales pour que le versement de la prime de 450 € annuelle soit à destination de toutes les directions d’école. La décision de mensualisation ou de versement unique reste pour l’heure à l’arbitrage du ministre. Mais avec le choix d’une prime de 450 euros, on ne peut que constater l’insuffisance de la revalorisation. Bien loin d’une véritable majoration de la bonification indiciaire actuelle que réclame le syndicat.


Le SNUipp-FSU a rappelé lors de cette réunion le peu d’avancées sur le chantier de la direction et du fonctionnement de l’école dans sa globalité. L’allègement des tâches n’est toujours pas traité !... Le ministère annonce de nouveaux groupes de travail pour début 2021...


Consultation flash des enseignant-es organisée par le SNUipp-FSU suite à ces décisions : pas d’adhésion aux mesures sur la direction !

Près de 7000 PE, dont une grande majorité de directeurs-trices d’écoles ont répondu à cette consultation.
Sans surprise, 86 % des enseignant-es ayant répondu estiment que les mesures proposées par le Ministère ne répondent pas à leurs attentes.

Qu’il s’agisse de la revalorisation (450€ brut annuels), du temps de décharge supplémentaire (pour 38% des écoles seulement) ou encore de l’allègement des tâches, les annonces et actions du ministère ne satisfont que peu des répondant.es. « C’est le sujet des emplois d’aide administrative et au fonctionnement qui cristallise la majorité des mécontentements exprimés » avec 88 % d’insatisfaction.

Le SNUipp-FSU a présenté les résultats de l’enquête lors d’une audition au ministère le mercredi 16 décembre et il « rapportera les dysfonctionnements et insuffisances constatées » lors des prochaines auditions. « Il continuera de porter la vérité des prix, la parole du terrain et d’exiger des mesures ambitieuses pour améliorer le fonctionnement des écoles et le quotidien des 44 500 directeurs et directrices. »

Les résultats de la consultation : ici

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |