Retour accueil

Vous êtes actuellement : Publications   / Brèves du SNUipp-FSU 21  


Brève n°25 du 3 novembre 2014

mardi 4 novembre 2014

CONSULTATION PROGRAMMES MATERNELLE ET NOUVEAU SOCLE : Faîtes remonter vos contributions au SNUipp-FSU

Audience FSU 21 avec un conseiller du Président de la République

CONSULTATION PROGRAMMES MATERNELLE ET NOUVEAU SOCLE

Nous avons tous été réunis le 15 octobre dernier pour donner notre avis sur les projets de programme pour l’école maternelle et sur le nouveau socle. Il est normal que les enseignants aient été consultés et il est normal qu’on nous ait donné du temps pour cela !
Pour permettre au SNUipp-FSU de jouer tout son rôle et pour garantir que les avis des enseignants soient pris en compte, il est important que notre organisation syndicale puisse s’appuyer sur la parole des équipes des écoles. C’est pourquoi nous mettons à votre disposition deux adresses mail pour faire remonter vos contributions :


consultationmaternelle@snuipp.fr
consultationsocle@snuipp.fr

Merci d’avance pour votre participation.

Audience FSU 21 avec un conseiller du Président de la République

Lors du déplacement présidentiel à Dijon le dimanche 26 octobre dernier, nos représentants FSU 21 ont rencontré un conseiller de François Hollande. Les questions relatives aux services publics ont pu être abordées, et particulièrement celles relevant du service public d’éducation :

• interrogations sur la priorité affichée au primaire : effectifs surchargés (seuils de référence non respectés), dotations ridicules pour les dispositifs « plus de maîtres » et « moins de trois ans », réforme des rythmes inégalitaire ne permettant pas une meilleure réussite (renouvellement de la demande de discussions pour un nouveau décret du temps scolaire), formation continue pratiquement inexistante...
Le conseiller a pris note de nos constats et transmettra au MEN.

• intervention sur l’éducation prioritaire :
- non prise en compte des écoles du quartier des Grésilles dans la nouvelle carte de l’éducation prioritaire parce qu’il n’y a plus de collège de secteur (supprimé en 2006 pour favoriser la mixité sociale). Nous avons demandé qu’un CTM se réunisse pour traiter ce dossier ; les paramètres de difficultés sociales doivent être des indicateurs suffisants pour pérenniser le cadre de l’éducation prioritaire de ce quartier.
- sortie du collège d’Echenon de la classification REP, pourtant de véritables difficultés de langue existent, entraînant des difficultés dans les apprentissages.
Le conseiller a garanti qu’il alertait le préfet sur la question du quartier des Grésilles. Le secrétariat national du SNUipp-FSU a alerté le ministère avant les vacances, et depuis cette audience le maire de Dijon s’est également adressé à la Ministre de l’Éducation pour demander un réexamen attentif de la carte REP de côte d’Or.

• alerte sur la situation de certain-es personnels précaires qui ne sont pas payé-es dans l’académie depuis août ! Le rectorat suggère le recours à l’aide sociale pour pallier ce dysfonctionnement (mais ce n’est pas son rôle).
Le conseiller alertera le préfet.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |