Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels  


Crise sanitaire

vendredi 9 avril 2021

Le « nous sommes prêts » ministériel maintes fois asséné depuis un an ne résiste pas à la frénésie constatée sur le terrain depuis les annonces présidentielles. Le scénario pourtant prévisible dégénère en ordres et contre-ordres locaux, en injonctions aux équipes sans aucun cadre ministériel.

Le constat est simple : aucune anticipation !

Il est quand même incroyable, par exemple, que la liste des personnels prioritaires n’ait pas été établie et partagée à toutes les écoles dès l’annonce du confinement...

Sans parler de la fragilité des ENT et du serveur du CNED pour mettre en œuvre les visios avec les élèves... JM Blanquer persiste et signe dans ses affabulations en affirmant qu’un vieil incendie est responsable des couacs sur les ENT (alors que toutes les potentialités des ENT avaient été réparées dès le lendemain de l’incendie) et que le CNED est victime de cyber-attaques étrangères paralysant « Ma classe à la maison »... Carrément ! Il faut dire que nos scores PISA tellement exceptionnels font de nous une cible prioritaire pour les cyber-attaques ... 

Médiapart annonce que d’après plusieurs sources au sein du SGDSN (secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, organisme de pointe chargé de veiller aux menaces « cyber »), aucune attaque venue de l’étranger n’a été identifiée pour expliquer l’inaccessibilité du site.

Du côté de la vaccination prioritaire des enseignant-es... Nous ne pouvons qu’être inquiets face aux annonces diverses et variées qui s’accumulent... La priorité annoncée pour le mois d’avril parait s’éloigner... au profit du mois de juin... Enfin on ne sait pas, comme d’habitude !

Pour la liste des personnels prioritaires et l’organisation de l’accueil des enfants pendant cette semaine, nous nous sommes adressés à notre DASEN pour que des informations claires et précises soient données à l’ensemble des écoles sur ce sujet.
Pour la mise en place des équipes accueillant ces enfants « prioritaires », nous avons interpellé notre administration sur l’absence d’un appel systématique au volontariat à l’ensemble des personnels et le choix opéré par certains IEN de mobiliser d’office des remplaçant-es sur la semaine. Les textes sont pourtant explicites, l’appel au volontariat doit être prioritairement engagé... Les réquisitions de personnels relève de la responsabilité du Préfet !

Pour vous aider à y voir plus clair, le SNUipp-FSU vous propose une actualisation de notre foire aux questions sur notre site dédié « COVID-19 INFOS ». Cliquez ici


Campagne des tests salivaires

Toutes les écoles du département ont reçu la même demande (pour une fois que c’est uniforme...) : distribuer et collecter les autorisations parentales et les autorisations de tous personnels pour une « éventuelle » campagne de tests salivaires en faveur des élèves et l’équipe de l’école... Pour un retour au 8 avril dans les services de la DSDEN.

Dans le cadre de la reprise du groupe départemental de la direction d’école qui doit travailler à l’allègement des tâches des directeurs... On aurait pu espérer mieux !!! Par exemple, que les 10 contractuel-les recruté-es pour gérer cette paperasse prennent en charge l’entièreté du processus et s’adressent directement aux familles via les données renseignées dans ONDE, sans passer par la case « directeur-trice »...
Le dédale de la gestion administrative a encore de beaux jours devant lui...

Bref, nous voilà confiné-es, sans contact direct avec les familles... Alors comment faire ?

Pour le SNUipp-FSU 21, la priorité pour les directeurs-trices doit être de se simplifier la tâche.

Si vous avez déjà collecté des autorisations, qu’elles soient correctement renseignées ou non, qu’elles soient accompagnées de la copie de l’attestation de la sécurité sociale ou non, vous compilez, vous mettez sous enveloppe et vous envoyez.
Lorsque vous aurez de nouveaux retours à la reprise, même démarche, votre rôle doit s’arrêter à la mise sous enveloppe, au fil de l’eau.

Pour les écoles où il n’y a eu aucun retour d’autorisations, la collecte attendra la reprise !

Information complémentaire : la collecte des autorisations sur l’ensemble du département ne présage en rien de la mise en œuvre effective des tests sur l’ensemble des écoles. En effet, l’équipe qui s’occupe de faire passer les tests n’est pas abondée... Le rythme de 4 ou 5 sites par semaine sera maintenu à la reprise (1er degré et 2d degré confondus...).

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |