Retour accueil

Vous êtes actuellement : Personnels  


Crise du remplacement

vendredi 4 février 2022

Depuis déjà de nombreuses semaines, le remplacement est en crise. Le Ministère a refusé d’entendre nos demandes quant à la nécessité d’abonder les postes de remplaçant-es, le Ministère a refusé d’entendre la nécessité d’anticiper les besoins liés à la crise sanitaire... Et aujourd’hui, dans nos écoles, nous vivons le chaos !
Lors du CTSD, la Directrice académique a présenté un bilan du non-remplacement dans notre département au mois de janvier : plus de 80 classes fermées quotidiennement faute de remplaçant-es disponibles !
Il n’est pas acceptable que le service public d’éducation soit à ce point dégradé !

Face à la mobilisation des personnels au mois de janvier, le Ministère a cédé sur le recrutement de personnels supplémentaires pour assurer les remplacements... Il est temps ! Ce recrutement passe par l’appel aux listes complémentaires du dernier concours d’entrée (CRPE).
Dans notre académie, la Rectrice a donc ouvert cette liste de 20 personnes. Suite aux interventions du SNUipp-FSU, le statut de ces nouveaux personnels sera finalement conforme aux textes : ils-elles sont recruté-es en tant que stagiaires et non pas en tant que contractuel-les.
Pour notre département, l’intégration des nouveaux stagiaires correspond à 5 ETP (équivalent temps plein). Ils-elles devraient arriver sur le terrain dans les prochains jours...


La crise amplifiée par la nouvelle gestion des remplacements

Après quelques semaines de mise en œuvre de la nouvelle gestion des remplacements, le constat est indéniable : C’EST LE CHAOS !

Au niveau départemental comme au niveau national... l’administration refuse d’entendre !

Ainsi, la DASEN a refusé d’entendre que centraliser la gestion au niveau départemental serait un échec. Pourtant, force est de constater que nos prévisions sont réalistes !

- Les 3 lignes téléphoniques dédiées ne suffisent pas à gérer l’afflux d’appels chaque matin. Nous appelons, personne ne répond... Il faut parfois plusieurs heures avant d’accéder à la plate-forme.
- La réduction à 2,5 gestionnaires (puis 3,5) - contre 10 secrétaires auparavant - rend impossible la gestion des mails annonçant une absence.
- La nouvelle procédure, envoyée jeudi dans les écoles, va encore réduire les échanges entre les personnels et les gestionnaires... Un formulaire en ligne pour les absences imprévisibles (mais avec des motifs prévisibles à cocher tels que mariage, stages syndicaux... ???) et... c’est tout ! Comment savoir si un-e remplaçant-e est disponible dans la journée, dans les jours qui suivent... ? Comment informer les familles quand on ne sait pas ? Comment gérer les élèves qui se présentent mais qu’il n’y a pas d’enseignant-e ?

Le SNUipp-FSU 21 a besoin d’avoir des informations sur la réalité quotidienne du terrain.
Nous vous proposons de déclarer en ligne les jours de classe non remplacés, ça ne prend que quelques secondes et c’est ICI

Le SNUipp-FSU 21 estime que cette gestion calamiteuse des remplacements provoque de véritables stress et souffrances chez les personnels.
Nous vous invitons à vous saisir du « registre santé et sécurité au travail » pour signaler votre état de souffrance.
L’application est accessible depuis la page d’accueil du PIA, dans les Services Pratiques,Onglet « Généraux ».
Vous trouverez des exemples de dépôts au RSST sur notre site (à adapter selon votre situation) : ICI

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |