Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions / Mobilisations  


REMPLACEMENT : Compte-rendu audience

jeudi 9 juin 2022

Mise à jour : compte-rendu de l’audience

Pétition encore à disposition

REMPLACEMENT : Stop au chaos !

Depuis le mois de janvier, le remplacement s’est considérablement dégradé sur l’ensemble de notre département. Et non, quoi qu’en dise notre administration, ce n’est pas seulement dû à la crise sanitaire !
Après plusieurs mois de fonctionnement du nouveau pôle de remplacement, le constat est accablant : la gestion des remplacements ne s’est jamais aussi mal portée et ne fonctionne pas !
Les conditions de travail de toutes et tous sont dégradées, les conditions d’accueil des élèves sont déplorables, la continuité pédagogique quasi-impossible !

Est-ce cela l’amélioration du service d’Éducation ? Est-ce cela la priorité donnée au primaire ? NON !

Maintenant, ça suffit ! Il est temps pour notre administration de retrouver pied avec la réalité et d’accepter les faits : son nouveau système de gestion ne fonctionne pas.
Il est nécessaire de remettre en place ce qui jusqu’à présent fonctionnait très bien ; la gestion des remplacements par les secrétaires de circonscription !
Il est nécessaire d’abonder les brigades de remplacement pour permettre à chaque élève d’avoir classe même lorsque son enseignant.e est absent.e.

L’intersyndicale SNUipp-FSU 21, Snudi-FO 21 et CGT Educ’action 21 organise un

rassemblement mercredi 8 juin 2022 à 14h30 au rectorat

et vous invite à venir nombreux pour demander

que le chaos cesse enfin !


Nous sommes tous et toutes concerné.es par ce dysfonctionnement, alors tous et toutes ensemble, œuvrons pour y mettre fin !

Vous trouverez ici le tract intersyndical qui récapitule nos demandes.
Nous appelons également à signer une pétition intersyndicale en ligne. Vous la trouverez ici.

Nouveau : Afin d’engager les parents dans la dynamique, les appeler à venir au rassemblement et à signer la pétition, nous vous proposons une lettre aux parents siglée des logos de l’intersyndicale.
Nous vous invitons à la distribuer aux élèves selon les modalités habituelles : pliée, agrafée et insérée dans le cahier de liaison.

Une demande d’audience a été envoyée à la Directrice académique.

LE COMPTE-RENDU

Le SNUipp-FSU 21 a porté votre parole et vos témoignages lors de l’audience en intersyndicale (SNUipp-FSU21 – Snudi-FO21 – CGTEduc’action21 - qui s’est tenue pendant plus d’une heure et demie hier après midi :

  •  insuffisance des moyens de remplacement
  •  classes laissées trop fréquemment sans enseignant.e
  •  difficulté de communication avec le pôle de remplacement
  •  manque d’anticipation dans l’information donnée aux écoles lorsqu’un.e enseignant .e est absent.e
  •  ordres et contre-ordres trop fréquents pour les remplaçant.es, pour les écoles qui doivent informer les familles
  •  absence de continuité pédagogique lors des absences des enseignant.es : plusieurs remplaçant.es qui se suivent pendant le temps de l’absence
  •  plusieurs remplaçant.es pour une seule absence
  •  remplaçant.es qui restent dans leur école de rattachement alors que des besoins ne sont pas couverts ailleurs
  •  remplacements à la demi-journée, obligeant les TR à parcourir parfois de nombreux kilomètres sur la pause méridienne et générant des frais de déplacements non couverts par les ISSR

 …

Nous avons été reçu.es par la Secrétaire générale, l’IEN adjoint et le chef de pôle des ressources humaines. Pour notre administration, les problèmes de remplacement sont dernière nous (crise COVID dépassée...), le pôle de remplacement leur donne satisfaction ! Une amélioration est encore envisagée avec la formation des gestionnaires sur les outils de gestion qui devraient leur permettre d’optimiser leur travail.

C’est nier la réalité du terrain ! Comment 3 personnels peuvent-ils traiter finement la gestion quotidienne d’environ 250 remplaçant.es, en sachant que la ligne téléphonique n’est plus accessible après 11h45 ?

Nous avons eu à entendre des explications « chiffrées » sur le bien-fondé des choix de la Dasen quant au changement d’organisation du remplacement (en réponse à une « commande » du ministère et même du Président), des gros mots tels que « efficience, rendement, efficacité »... Par contre la question humaine n’a jamais été évoquée par nos interlocuteurs, même lorsque nous les avons interrogés sur la finalité du remplacement !

Environ 70 personnes étaient présentes au rassemblement : enseignant.es, parents, retraité.es.

C’est par le nombre et la mobilisation massive que nous pouvons faire entendre nos revendications ! Le rapport de force nécessaire aux victoires syndicales n’était pas suffisant hier.




Petite explication concernant la présence de 2 appels distincts pour ce rassemblement :
Nous avons invité toutes les organisations syndicales à construire ensemble cette mobilisation.
Le SE-UNSA souhaite rester sur sa position exprimée lors du CHS-CT exceptionnel consacré au remplacement réuni le 2 avril dernier : pas de demande à un retour de la gestion des remplacements par les circonscriptions mais demande d’amélioration... Le SGEN-CFDT avait donné son accord à notre appel... mais s’est finalement retiré.
Le SNUipp-FSU 21, comme les autres signataires de l’appel, ne peut être en accord avec ce « bémol » : pour que le remplacement soit efficace, il est nécessaire d’y accorder les moyens nécessaires, au plus proche du terrain. 3 gestionnaires « centralisées » ne peuvent remplacer l’expertise de 10 secrétaires, même si un renfort partiel de 2 agents a été apporté pour quelques heures par jour.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |